Rendez-vous chez l’allergologue et les questions sur l’allergie aux protéines de lait de vache


test allergie aux protéines de lait de vache



Achille a été diagnostiqué allergique aux protéines de lait de vache suite à une réaction cutanée très forte dès l’introduction des PLV dans son alimentation (A 1 mois après la fin de l'allaitement). Aucun test cutané ni sanguin n’avait été effectué à ce moment-là car la réaction était tellement importante qu'aucun doute n'était possible. A ses 6 mois, il était conseillé de prendre rendez-vous chez une allergologue pour effectuer les premiers tests et envisager ou pas une réintroduction à l'hôpital .

Nous avons commencé le rendez-vous par un test cutané pour déterminer si Achille était toujours allergique aux PLV. Avec une petite aiguille elle lui a piqué la peau du bras à trois endroits différents. Le premier test est un test positif, le produit apposé sur la peau est allergisant pour tout le monde.  Cela permet de comparer la réaction allergique de ce produit avec la réaction allergique au lait. Le deuxième produit est un négatif, la peau ne doit pas du tout réagir. Le troisième produit est donc le lait pour vérifier l’allergie.


Le test se fait en début de rendez-vous de façon à pouvoir observer la réaction au bout d’un quart d’heure.



Peut-on remplacer le beurre par de l’huile ? Et si oui, lesquelles sont préconisées pour les bébés ?

Oui on peut utiliser de l’huile dès le début de la diversification et il n’y a pas de contre-indication concernant les huiles (je vous ferai un article sur les différentes huiles et leurs atouts)


Peut on donner des yaourts au lait de soja, de brebis ou de chèvre ?

Tous les produits avec du lait d’origine animal sont à bannir comme le lait de chèvre ou de brebis. Il est possible d’introduire des yaourts au lait de soja ou de coco mais en AUCUN cas ils ne doivent remplacer le lait infantile. Ils viennent en complément.  (Elle m’a également donné un échantillon du « Premier dessert sans lait » de Modillac, je vais tester et vous donner mon avis).


Et pour les laits végétaux ?

Pareil, il est possible de les intégrer dans des recettes ou dans des yaourts mais ils ne remplacent pas le lait infantile. Au goûter, vous pouvez donner un yaourt de soja et une compote mais avec un biberon de lait de riz infantile. Les laits végétaux ne sont pas des laits.


A quel âge puis-je introduire la viande, le poisson et les œufs ?

Dès 7 mois comme pour une diversification classique. Il n’y a plus de restriction particulière pour les bébés allergiques.


Que pensez vous des céréales infantiles ? Avec ou sans gluten ?

Depuis quelques mois, les céréales avec gluten peuvent être proposées dès 4 mois. Il n’y a plus de restriction vis-à-vis du gluten pour tous les enfants.


Les produits d’hygiène et de beauté pour bébé contiennent-ils du lait ? Si oui peut-on faire une réaction allergique ?

L’allergie au lait n’est pas une allergie cutanée, c’est une allergie qui peut amener à une réaction cutanée à condition que le lait soit ingéré.  Il est possible de mettre du lait sur la peau d’une personne allergique et de n’avoir aucune réaction.
Mais les personnes allergiques ont souvent une peau sèche, très fragile voir atopique (peau sèche qui réagit à la moindre agression extérieure), il leur est conseillé d’utiliser des produits neutres et très doux. (Je vous ferai un article sur les produits à utiliser pour votre bébé)


Après toutes ces questions, on a regardé la réaction du bras d’Achille… Aucune réaction ! Même le test positif, qui doit fonctionner à tous les coups, n’a pas fonctionné !

L’allergologue m’a expliqué que le test cutané ne fonctionnait pas systématiquement sur les bébés. Elle m’a donc prescrit une prise de sang pour déterminer son niveau d’allergie. Les résultats indiqueront si l’on tente ou non la réintroduction des produits laitiers, qui se fera à l’hôpital, le temps d’une journée, pour éviter les éventuels problèmes et pouvoir être pris en charge rapidement en cas de réaction trop forte.

Quand j’ai entendu ça, je vous avoue que mon cœur s’est serré. Depuis le rendez-vous, je me demande si j’ai envie de tenter la réintroduction immédiatement. Je vais faire la prise de sang et en fonction des résultats on avisera. 

Qu’en pensez-vous ? Qu’avez-vous fait ou que feriez-vous ?




14 commentaires

  1. Salut Pauline,

    Chez nous Emile est eczémateux et présente des allergies aux parfums de synthèse. Rien a voir avec le l'alimentation tu me diras ! et bien on constate quand même un lien de cause à effet avec les bonbons, produits préparés... néanmoins pas au lait de vache. Mais on peut dire qu'en cas de crise on constate que celui-ci aggrave les démangeaisons et n'aide pas a l'amélioration.
    Pour nous aussi c'est rendez-vous et suivi chez l'allergologue mais aussi suivi chez l'homéopathe.
    Et l'alimentation et bel et bien au centre du débat pour équilibrer le fonctionnement du système immunitaire et donc de l'organisme.
    Du coup j'en viens à ton article sur le remplacement des produits laitiers. Chez nous c'est lait de noisette, d'amande, de riz et je prenais aussi du lait de soja, mais on nous a déconseillé de consommer (du moins en grande quantité) ce dernier car il contient des hormones féminines et du coup peut perturber de manière hormonale le développement chez les garçons.
    Je t'avoue que, comme chez moi les garçons consomment beaucoup d'autres protéines végétales, j'ai stoppé la consommation du soja, et je n'ai pas approfondis le sujet(d'autres chevaux de bataille sur le feux ;)... je pense que c'est a creuser.
    Voila pour le petit retour sur expérience.

    Au plaisir de te revoir peut être sur Amiens ;)
    Bise
    Audrey Demoury

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Audrey pour ton témoignage c'est super intéressant. Je vais me renseigner sur le lait de soja car c'est vrai que l'on entend beaucoup de choses à son sujet. Vous avez découvert son allergie grâce a des tests cutanés?
      Oui au plaisir de se revoir. Tu es graphiste free lance?
      Bises

      Supprimer
    2. Oui on a découvert l'allergie, via des tests cutanés chez l'allergologue.
      Et oui j'suis graphiste free-lance rentrée en Picardie il y a qq années ;)

      Supprimer
  2. Bonjour Pauline
    Pour Alicia nous avons directement fait la prise de sang car les tests cutanés n'existent pas en Malaisie.
    J ai eu les resultats sous 3 jours.
    La prise de sang fut un peu traumatisant sur le coup mais au moins tu connais les resultats avec le niveau d'allergie et tu sais donc a quoi t attendre et le niveau de risque.
    Certains pediatre m'ont dit que certains resultats pouvaient cependant être erronés car Alicia ressortait une allergie a des aliments qu'elle n'avait jamais mangé comme le poulet.
    J ai cependant testé les petits pots avec du poulet vers ses 8 mois et pas de réactions. Les tests avaient aussi été fait a 6 mois.
    J'espère que ce commentaire t'aidera un peu...
    Audrey

    RépondreSupprimer
  3. Merci Audrey! Vous avez testé la réintroduction à l'hôpital? On fait la prise de sans cet après midi... a voir.
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Pauline,

    Je suis ravie de découvrir ton blog aujourd'hui via un commentaire sur le sujet du jour de la Maison des maternelles et je t'invite à visiter le mien ;-)
    J'ai aussi un bébé allergique au lait de vache, chèvre et brebis.
    Pendant mon allaitement aucun soucis, en revanche le jour où j'ai voulu introduire un premier biberon de lait industriel CATASTROPHE nous avons fini aux urgences il a gonflé il faisait un œdème de Quinck, il a manqué de s'étouffer! Il a aussitôt eu un test cutané qui s'est révélé positif puis une prise de sang pour contrôler ses taux d'allergènes (qui étaient énormes, en effet lui risque la mort à la moindre trace de lait). Le diagnostique a été aussitôt posé, le suivi par une allergologue pédiatrique à Necker aussitôt entamé, depuis nous faisons un bilan sanguin et cutané tous les 6 mois jusqu'à ce qu'une possible réintroduction en milieu hospitalier soit envisageable et bien sûr depuis ce jour nous suivons un régime entièrement sans lait même "trace de". Cela implique bien sûr que nous faisions attention à la nourriture mais également aux médicaments puisqu'il n'a pas le droit à l'homéopathie par exemple (présence de lait dans l'enrobage). Bonne nouvelle lors de son dernier contrôle cet été les taux avaient considérablement baissé! Nous tentons donc une réintroduction en hôpital de jour, sous surveillance, une réintroduction le 9 novembre. Je croise les doigts. En tout cas si tu as la moindre question n'hésite pas je suis bien renseignée sur le sujet ;-) et Paul ayant bientôt 14 mois il mange de tout donc j'ai trouver des alternatives et des recettes.

    Doux baisers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Un instant de bonheur,

      Merci beaucoup pour ton message. C'est génial d'avoir des témoignages de maman. En lisant ton message, je viens de comprendre pourquoi mon fils a la diarrhée et régurgite depuis 1 semaine : je lui donne de l'homéopathie 3 fois par jour pour lui faire passer son rhume!!!! Je ne savais pas du tout que l'homéopathie contenait du lait. Il y a, je pense, beaucoup de choses à faire pour mieux communiquer sur cette allergie et les témoignages sont plus que précieux! Ton blog est super. A bientôt et merci encore.
      Pauline

      Supprimer
  5. Après avoir vu la pédiatre car Achille était vraiment malade, elle m'a dit que l'homeopathie contenait du lactose et non des protéines de lait de vache et que par conséquent je pouvais en donner. Il a une rhino comme tous les enfants en ce moment et c'est ça qui lui donne la diarrhée et les régurgitations, ouf!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super tant mieux pour toi ;-) Nous Paul est tellement sensible que c'est formellement interdit pour lui. La pédiatre nous avait dit la même chose que toi, qu'il n'y avait pas de soucis car elle contenait du lactose or l'allergologue pédiatrique de Necker qui le suit a bien été formelle : "interdit pour Paul car oui c'est du lactose mais le lactose est très souvent contaminé par les PLV et Paul est trop sensible". Et en effet ils le disent également sur ce blog spécialisé : http://allergieetrgo.canalblog.com/archives/2014/02/08/29151481.html

      Supprimer
  6. Oh la la, bon en tout cas je vais totalement arrêter de lui en donner, ça c'est sur!

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Pauline !

    Ici aussi, nous avons traversé des moments compliqués à ne pas comprendre pourquoi notre petite fille toussait toutes les nuits à répétition, pendant les siestes, et même tous les trajets en voiture... les pédiatres ont testé assez vite l'allergie au PLV mais le test cutané et la PDS n'ont rien donné... Ne sachant pas, nous avons continué à donner du lait de vache pendant 2 ans et notre pédiatre à tenté mille traitements contre le reflux gastrique (Mopral, Inexium) puis contre l'asthme (Flixotid). Rien n'y faisait et après 2 heures allongée, le mucus s'accumulait et elle toussait. Le lendemain, le médecin disait toujours que les poumons étaient clairs et qu'elle n'était pas malade.
    Bref, après de nombreuses discussions, recherches et essais-erreurs, nous avons soupçonné la caséine dans le lait de vache.
    En arrêtant tous les PLV, le problème s'est résolu en une semaine... Nuits paisibles et parents de nouveau souriants (car reposés).
    Finalement, un an après, nous réintroduisons à la maison qq produits - fromages cuits, traces de beurre dans les aliments, et même qq yaourts. Nous sommes assez dubitatifs sur les produits à base de soja car c'est un perturbateur endocrinien et avons remplacé les biberons de lait du matin par du lait de riz. Mais notre fille est grande !
    Voilà pour notre témoignage. Nous suivrons avec attention votre blog car bébé deux est en route et nous aurons peut-être à réagir de la même façon, et ne pas attendre deux ans cette fois !
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anouck,
      Témoignage très intéressant! J'espère que vous n'aurez pas les mêmes soucis avec le deuxième. As tu suivi un régime sans PLV pendant ta grossesse? Nous l'allergologue pédiatrique (Necker) de Paul m'a tout de suite annoncé que pour la deuxième grossesse je devrais suivre un régime sans PLV :-(
      Concernant le soja, Paul mange un yaourt au lait de riz au goûter et un au soja le soir. D'après sa spécialiste c'est sans risque si on ne dépasse pas un yaourt par jour. Et elle précise bien sous forme de yaourt, ce n'est pas conseillé de donner du lait de soja à boire.

      Supprimer
    2. Merci Anouck pour ce témoignage incroyable. 2 ans pour trouver et une semaine pour guérir! J'espère qu'en parlant de plus en plus de l'allergie aux protéines de lait de vache ou a la caseine, les pédiatres et/ou les parents auront le réflexe d'y penser et, peut être, de guérir leurs petits bouts beaucoup plus vites! Croisons les doigts pour le 2eme mais je pense que cette fois-ci tu agiras complètement différemment. A très bientôt. Pauline

      Supprimer
  8. Non, pas de régime sans PLV pour la deuxième grossesse, espérons que ce soit différent ! Serons bientôt fixés car je suis à 40 SA (argh)... merci en tout cas pour vos échanges sur le sujet. Je reviendrai vous lire ! À bientôt.

    RépondreSupprimer