Le 1er mois de diversification d'Achille


Cette semaine Achille a eu 7 mois, cela fait donc environ 1 mois que nous avons commencé la diversification. Pour faire court je pense que je peux dire que ce premier mois fut …. Compliqué !


Bon j’exagère un peu, il commence à manger un petit peu de salé. Les dernières purées de panais, de brocolis et de patate douce ont fait fureurs mais pour ce qui est du reste, c’est no bueno.

Reprenons depuis le début :

Nous avons commencé la diversification quelques jours avant les 6 mois d’Achille (le 10 septembre). Nous avons commencé à ce moment-là car Achille montrait de vrais signes d’intérêt pour la nourriture. Depuis tout petit, nous asseyons Achille dans son transat avec nous à table pendant les repas. Cela me semble important qu’il partage ce moment familial.

Dès le diagnostic d’allergie et après plusieurs lectures (notamment la recommandation OMS), nous avions pris la décision de diversifier à 6 mois.
Début septembre, Achille a commencé à regarder avec insistance le rituel du repas et a voulu attraper les différents aliments sur la table. Il est recommandé de commencer la diversification quand l’enfant en montre l’envie. Banco!


J’ai débuté par une semaine de légumes avec 3 jours du même légume pour découvrir les allergies éventuelles (je continue le délai de 3 jours de la même purée ou compote dès qu’il y a un aliment nouveau).

La carotte fut, comme pour beaucoup de parents je pense, notre premier aliment. Le résultat fut fracassant. A chaque bouchée, Achille avait un reflexe de régurgitation très prononcé, franchement à mourir de rire (nous avons d’ailleurs fait une vidéo qui a bien amusé notre famille, Achille acteur nous joue « le dégout »).


Après 3 jours, il ne voulait même plus ouvrir la bouche et il pleurait dès que je lui mettais le bavoir.

J’ai donc tenté le bouillon de légume dans ses biberons afin qu’il s’habitue au gout sans changer le contenant ni le gout habituel du lait… et là aucun problème, la carotte ne le gène pas du tout.

Nous sommes donc passés aux haricots verts, petits pois, potiron, épinards, courgettes … et toujours la même chose. Il mange 1 ou 2 cuillères et ne veut plus ouvrir la bouche. Cependant, il boit sans difficulté en bouillon ou avec quelques cuillères de petit pot dans son biberon.
Après discussion avec la pédiatre, elle m’a conseillé de ne pas systématiser le gout en plus dans le biberon car le biberon doit rester pour le lait.
J’ai également ajouté du lait de riz infantile à ses purées pour amener un gout connu : mais non, toujours pas d’envie folle de petit pot.


Nous avons commencé une semaine plus tard les compotes, et là, c’est un rejet complet et total. Même pas une petite cuillère, rien du tout. Il goute, fait semblant de vomir (reflexe de régurgitation & actor studio attitude) et ferme la bouche.
Nous avons testé la pomme, l’abricot, la mirabelle, la figue, pomme/ framboise, la poire, la banane, rien ne passe.

Après 3 semaines d’essais infructueux de petits pots maison, j’ai donc tenté le petit pot industriel de carotte. Et ce qui devait arriver arriva : il le mangea goulument (mais pourquoi !!!!!!!!!!!?????). Pas en entier cependant, mais quelques cuillères quand même, un vrai progrès.


Bon.. j’ai tenté après cette petite victoire des compotes et d’autres petits pots industriels mais cela n’a pas marché. Peut être qu’il n’en a pas encore envie, voilà tout.

Depuis la semaine dernière (5ème semaine de diversification), Achille mange enfin un petit peu de purée. Le panais, le brocoli et la patate douce sont enfin venus à bout de sa réticence à manger. On pourrait même penser qu’il adore ça, enfin, si j’en juge par des petits pots finis jusqu’à la dernière cuillère. Et le tout fait maison, bien entendu J !
Je trouve néanmoins qu’il régurgite plus depuis qu’il mange. A voir au fil des semaines.



Pour les compotes, le bilan est catastrophique : 0 compote maison contre 1 compote industrielle mangée (une gourde HIPP poire banane mangue reçue en cadeau dans une station service).


Je pense que je vais continuer tranquillement la diversification sans pour autant ajouter la viande ni le poisson pour le moment. Je vais tenter les mélanges de saveurs en salé comme en sucré. Je vais également essayer le dessert lacté de Modillac pour varier un petit peu.
La pédiatre dit de ne pas s’inquiéter, il faut continuer à essayer à la cuillère avant chaque biberon et s’il ne veut pas manger, ce n’est pas grave. L’aliment principal de bébé est le lait jusqu'à 1 an. Je pense que mon bébé adore encore les biberons et que la découverte des gouts attendra. Je ne me décourage pas et continue mes expérimentations culinaires.


Aucun commentaire