Mes projets : BTS Diététique au CNED et La Cuisine d’Achille



Mois de septembre oblige un petit point sur les projets s’impose !  Si vous me suivez sur facebook et instagram, vous avez pu voir que les derniers mois n’ont pas forcement été très productifs côté professionnel mais très actifs niveau travaux.

 Nous avons acheté une nouvelle maison en mai et tout était à refaire : l’électricité, la plomberie, la maçonnerie, les murs, la peinture, la redistribution des pièces… Bref un gros gros chantier à la fois passionnant et éreintant. Heureusement nous avons été entourés d’artisans géniaux qui ont fait de ce chantier une super expérience (si vous voulez des contacts n’hésitez pas !)! Nous avons, nous aussi, beaucoup bossé pour respecter  le budget. Cette maison nous l’avons imaginé à 100% et elle est au-delà de nos espérances.

Mais voilà, les travaux se terminent et de nouveaux projets ont germé au cours de l’année.

Courgettes farcies sans lait de vache


Courgettes farcies pour bébé

(Dès 10 mois) 

Pour 2 courgettes rondes

-       2 courgettes rondes
-       Un ½ oignons
-       3 champignons
-       40 grammes de chair à saucisse (à acheter chez votre boucher bien sur !)
-       Quelques brins de coriandre
-       Une tranche de pain dur
-       1 cuillère d’Huile d’olive

La réintroduction au lait de vache à l’hôpital (ou test de provocation orale au lait de vache) pour les bébés allergiques aux protéines de lait de vache (partie 2).

réintroduction au lait de vache à l'hôpital

Voici la deuxième partie de mon récit (vous pouvez retrouver la première partie ici). 

Pour résumé nous sortons de l’hôpital avec un super diagnostic : Fini l’allergie pour Achille !!! YOUPI !!!! Mais les choses vont « un tout petit peu » évolué… J

Lorsque l’on sort de l’hôpital, il n’est pas possible de revenir à une alimentation dite « normale» dès le début, il faut une période de réintroduction à la maison en intégrant  le lait de vache petit à petit. Il est préconisé de commencer par 50ml de lait soit ½ yaourt (un « petits filous » de 50 gramme pour nous) puis, la semaine suivante, d’augmenter progressivement la quantité afin d’atteindre, à la fin de semaine, 1 laitage par repas (un biberon de lait de vache le matin, un yaourt à midi et au goûter et un biberon de lait de vache le soir en « théorie »). Je décide de ne pas remplacer immédiatement le lait de riz infantile par du lait de vache infantile. Nous intégrons uniquement le laitage au lait de vache à midi et au goûter sous forme de yaourt.

Dés le début, à chaque bouchée de yaourt, des pustules apparaissent sur le visage d’Achille. Je trouve cela vraiment bizarre mais il a eu la même réaction à l’hôpital et la pédiatre m’a dit de ne pas  m’inquiéter.  Je continue donc la réintroduction progressive.

Au bout de 3 jours de réintroduction (et le jour de son anniversaire en prime), Achille tombe malade : grosse poussée de fièvre, très fatigué… bref une maladie d’hiver classique qui va durer 3 jours. Dès qu’il est guéri, je continue la réintroduction mais les pustules continuent.

La réintroduction au lait de vache à l’Hôpital (ou test de provocation orale au lait de vache) pour les bébés allergiques aux protéines de lait de vache (aplv) Partie 1

La réintroduction au lait de vache à l’Hôpital (ou test de provocation orale au lait de vache)  pour les bébés allergiques aux protéines de lait de vache (aplv)


Avec ce blog, vous avez suivi le parcours médical d’Achille depuis son diagnosticd’allergie aux protéines de lait de vache à l’âge de 15 jours jusqu’à sa diversification alimentaire. Voici surement l’une des étapes les plus importantes de ce parcours : la réintroduction du « lait de vache» à l’hôpital. Cette étape, je l’appréhendais énormément. Dès le premier rendez-vous avec l’allergologue, nous avions évoqué cette journée mais, au fond de moi, j’espérais ne pas la vivre. La peur de l’hôpital, la journée complète en vase clos, le risque inhérent à la réintroduction… bref, beaucoup de choses stressantes.

Pour évacuer mon angoisse et essayer  de comprendre un peu mieux le déroulement de cette nouvelle étape/journée, je suis allée glaner des informations sur internet, en espérant y trouver des témoignages et des conseils. Malheureusement  Je n’ai trouvé que très peu d’informations sur le sujet.  C’est pourquoi je vais essayer de vous raconter au mieux notre journée et son déroulé médical.

J’ai écris un premier jet de cet article dès la sortie de l’hôpital pour ne rien oublier mais il y a eu des rebondissements et j’attendais d’avoir les réponses définitives pour pouvoir en parler. (Oh la la teasing de fou).  Voici donc le récit de la ré-introduction au lait de vache d’Achille en 2 parties…